Current Size: 100%

Partager
Version imprimable

Influenza aviaire

Au vu du peu de foyers d'Influenza aviaire en élevage (10 entre le 27 novembre 2023 et le 16 janvier 2024), non sans lien avec la campagne de vaccination mise en place sur les canards, et au vu du faible nombre de cas dans l'avifaune sauvage, le ministre de l'Agriculture a annoncé l'abaissement du niveau de risque influenza d' "élevé" à "modéré" le 14 mars dernier.

 

Même s'il s'agit d'un abaissement du risque, la vigilance reste de mise en niveau modéré. Pour le département de Charente-Maritime, les mesures qui restent en place sont les suivantes:

- Les véhicules transportant des palmipèdes doivent toujours être bâchés

- jusqu'au 10 avril 2024, obligation de dépistage virologique datant de moins de 72h, à la charge des éleveurs, pour tout mouvement de canards avec accès à un parcours extérieur entre deux sites (sauf envoi vers abattoir)

- claustration et mise à l'abri en ZRP (zone à risque particulier) sauf dérogation (AM du 25/09/2023):

- de nouvelles dérogations à cette mise à l'abri en ZRP lors de risque modéré avec des accès possibles à des parcours extérieurs sans autorisations de la DDPP :

- pour les canards âgés de plus de 42 jours, sous réserve d'une analyse des risques favorable du vétérinaire sanitaire, document conservé dans le registre d'élevage

- les poules de chair et les pintades à partir de 6 semaines d'âge

- les dindes à partir de 8 semaines d'âge

- les poules pondeuses élevées en plein air.

 

En revanche certaines mesures sont allégées

- Allégement des restrictions sur le transport et l'utilisation d'appelants.

- Fin d'interdiction des rassemblements de volailles et d'oiseaux captifs (mais soumis à restrictions)

- La claustration et la mise à l'abri ne sont plus obligatoires dans les communes situées hors ZRP (Zone à risque particulier)